Rendez vos écrans dynamiques en les connectant à plusieurs sources existantes de votre système d’information (base de données, Excel,  ERP, CRM, WMS, webservices, etc.) ou même aux services en ligne (Google, Twitter, etc.).

Une source de données correspond à une requête SQL, un appel webservice, un traitement sur une source de donnée (tri, formules mathématiques, agrégation), ou un lien externe (Youtube, site web, etc.). La génération d’un widget « intéractif » implique la création d’une nouvelle source de données.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur “Données”, “Ajouter une source” et de choisir votre type de source.

 

Webservice / SOAP

  • SaaS : DONT API public avec identification de compte (ex:Google, Twitter, etc.)
  • On Premise : HORS  API public avec identification de compte

Le web service REST ou webservice SOAP permet de visualiser des informations à partir de services web directement sur votre écran tels que des flux Twitter, flux RSS, informations de services de météos en ligne, etc.

Tout d’abord, cliquez sur Webservice et définissez le nom de votre source. Puis, insérez l’URL correspondant à vos données.

En fonction de son format, sélectionnez dans “Données” soit « JSON » soit « XML » soit « TEXTE ». Ces extensions définissent le format d’échange de données et permettent l’interprétation de la réponse du service web par PingFlow.

Pour info : « GET » sera la plus courante mais il faut s’adapter à son cas. En cas de d’incertitude ou de doute, merci de vous renseigner auprès de votre responsable IT ou de la documentation du service web.

Appuyez ensuite sur “Tester” et sélectionnez les informations que vous désirez voir sur votre slide en cliquant sur le “+” et sur les « itemps » vous concernant. Vous pouvez également conservez l’intégralité des informations.

Pour finir, cliquez sur “Valider”.

La méthode est semblable pour « SOAP ». On parlera d’URL pour atteindre un fichier « WSDL ».

Attention, il est possible de tomber sur un flux RSS n’affichant que le 0. Dans ce cas, cliquez sur « RSS>channel » puis sur la flèche pointant vers le bas qui définit la racine de l’URL. Vous aurez à présent accès au flux complet. Comme habituellement, cliquez sur le « 0 » et sélectionnez les informations que vous souhaitez afficher.

Racine du flux

Requête en Base de Données (BDD)

Pour faire une requête sur votre base de données, vous aurez besoin d’un trousseau (lien vers article trousseau). Les requêtes sont généralement traitées par le service IT.

PingFlow est compatible sur l’ensemble des bases de données standard (SQL, MySQL, etc.)

Un simple « select* from »  suffit à paramétrer vos champs.

 

Feuille de calcul Google / Excel & CSV

Si vous souhaitez insérer une feuille de calcul Google, cliquez sur “Ajouter une source” et sur le lien correspondant. Le connecteur Google Spreadsheet est directement disponible.

Commencez par nommer votre source et ajoutez un accès API. Vous allez être redirigé vers vos comptes Google. Sélectionnez celui que vous voulez utiliser si vous en avez plusieurs.

Indiquez à présent le nom du document et de la feuille à l’identique de leurs noms sur Google Drive.

Testez puis validez. Pensez à sélectionner “La première ligne contient les en-têtes”.

Enfin, retournez sur vos widgets et cliquez sur celui où vous souhaitez intégrer votre feuille de calcul Google sans oublier de sélectionner votre source de données dans les liaisons aux données.

Pour finir, configurez vos paramètres de mise en forme.

Concernant les fichiers Excel et CSV, le procédé est le même sauf que vous devez télécharger au préalable vos fichiers directement dans la partie « gestion de fichier » de l’interface d’administration de PingFlow. Il vous suffit de sélectionner celui que vous désirez utiliser dans les paramètres de connexion de vos widgets.

Ces sources de données peuvent être utilisées dans tous types de widgets  à l’aide de tableaux utilisés pour mettre en place des jauges, des graphiques…

Exemple d'un tableau

Exemple d'un graphique de CA

Intéractivité

La source intéractivité permet d’enclencher un évènement après avoir cliqué sur un widget.

Pour ajouter une source interactivité, vous devez avoir créé un widget au préalable. Cliquez ensuite dessus et allez dans les paramètres d’interactivité pour “Ajouter une source interactivité”.

Paramètre d'intéractivité

Vous devez à présent nommer votre source, la tester puis la valider. Retournez ensuite sur le widget où vous souhaitez mettre une interactivité et sélectionnez le type d’action que voulez mettre en place.

Il existe 3 types de clics. Vous avez la possibilité d’en utiliser plusieurs.

Pour que les clics soient pris en compte, il vous suffit d’afficher votre écran en mode aperçu et de cliquer sur votre widget (en fonction du type de clic indiqué précédemment).

Enfin, retournez sur votre source et vous verrez les informations concernant vos clics comme ci-dessous.

Tableau source intéractivité

« Timestamp » correspond à la date et à l’heure en format linux. Vous pouvez la visionner dans un format international à l’aide du widget “Date & Heure”. Pour cela, liez votre widget “Date & Heure” à votre interactivité en choisissant le champ « timestamp ». Choisissez le numéro de la ligne que vous désirez afficher et inscrire dans le format d’entrée “mstimestamp”.

Intéractivité date - Liaisons aux données

L’intérêt de cette source n’est visible que si vous l’associez à une condition.

Agréger

La source “Agréger” permet de fusionner des sources et d’obtenir leur arborescence.

Pour cela, sélectionnez les informations de sources différentes afin de les fusionner (le graphique est le widget le plus simple pour visualiser au mieux vos données).

Tableau source agrégé

Ajustez vos données avec les traitements si elles ne sont pas directement exploitables : tri, formules mathématiques, agrégation, filtres, etc. Pour un affichage dynamique intelligent, il est possible d’ajouter des conditions d’animation sur les widgets (clignotement, changement de couleur etc.).